Pourquoi méditer ?

Meditation


Méditer c'est se relier à sa respiration de manière à la rendre de plus en plus calme et paisible, de sorte que cet état devienne l'état de tout notre corps et sur tous les plans.
Comme il est dit dans le feng shui ou l'art de réharmoniser son lieu de vie , la première règle pour rendre un habitat plus harmonieux est l'ordre.

Sans accord de son propre instrument, les sons produits deviennent disharmonieux comme dans sa propre vie.
Sans ordre, cela devient vite anarchique. L'harmonie naît de l'ordre, de la structure et d'une véritable paix intérieure.


Méditer est un état de conscience de chaque instant qui peut se vivre aussi bien dans une assise réellement silencieuse que dans des actions conduites en accord avec sa vie intérieure.

Il existe une différence entre méditer régulièrement et de préférence quotidiennement, méditer peu et pas méditer.


Lorsque vous ne méditez plus ou peu, vous accumulez souvent à votre insu des sensations, des émotions, des pensées, des idées, des projets, des actions à vivre...


La méditation va agir comme un révélateur puissant de votre état intérieur sous tous les angles et toutes les dimensions.
Toutes les actions, idées, pensées, émotions, sont comme des dossiers stockés en nous que nous nous avons placés comme ça vient au fil des expériences de sa vie. Or au cours d'une journée bien des situations se présentent à nous et nous captons consciemment et inconsciemment de très nombreuses événements dont certains vécus comme importants et d'autres presqu'insignifiants.

Cela revient par image à entrer dans une pièce de maison ou des dossiers auraient été posés partout, certains en ordre et bien d'autres en désordre, de sorte que si vous traversez la pièce vous auriez bien des chances de trébucher ou de perdre l'équilibre.
La méditation va progressivement permettre de ranger tous les dossiers en vous. Tous les dossiers jusque la en attente seront ainsi traités et remis en ordre, les dossiers superflus ou inutiles supprimés et les dossiers en dérangement remis à leur juste place.

Quand vous ne méditez pas, les dossiers s'accumulent vite et encombrent votre esprit, votre cœur, votre corps, vos émotions, tout. Ils perturbent ainsi votre vie et vous fait perdre beaucoup d'énergie.


La méditation va remettre en ordre votre vie et ainsi libérer des espaces en vous. Il s'agit d'une nouvelle organisation interne et d'une nouvelle structuration de votre être tout entier.
Comme lorsque vous rangez avec amour votre pièce, vous libérez beaucoup d'espace et pouvez circuler librement sans risque de déséquilibre ou chute. En libérant des espaces, désordres et accumulations diverses, vous libérez des tensions se transformant en énergie pure.

Votre vision de la vie devient alors beaucoup plus claire puisqu'elle devient plus ordonnée. Si vous ne le décidez pas de vous-même en accompagnant le mouvement des lois naturelles, la vie vous y conduira par d'autres moyens.

Méditer vous amène spontanément à percevoir ce que vous devez réaliser ici et maintenant.


Dans un premier temps, la méditation révèle l'état dans lequel nous sommes et permet de voir en soi ce qu'il faut changer pour effectuer un réalignement de notre corps, autrement dit réajuster tout ce qui est dissonant. C'est réaccorder son instrument corporel. Vous allez donc ressentir les fausses notes en vous, de tout ordre. Un encombrement des organes digestifs causés par des repas trop copieux et la méditation vous conduira à alléger vos repas en conséquence.

Des actions très concrètes oubliées ou en attente refont surface, une facture à payer, un appel à donner, des courses à faire, la cuisine à nettoyer...tout ce qui va permettre une remise en ordre de sa vie.
La méditation conduit à devenir pleinement conscient de tout. Donc les négligences, les manques d'attention, toutes formes de nuisances disparaissent progressivement pour faire place à l'ordre et à l'harmonie.

 

Ensuite, méditer nous fait ressentir l'état émotionnel et mental dans lequel nous sommes.
Lorsqu'une émotion est trop forte ou le mental très bavard, il est très difficile justement de rester en méditation et dans ce cas commencer une méditation vous fait sentir ce dont vous avez besoin et vous orienter vers une pratique plus adéquate afin de se calmer et s’intérioriser.


Il vaut mieux alors libérer les excès de tensions par des pratiques dynamisantes comme aller courir, marcher ou enchaîner des postures. A chacun de trouver ce qui lui convient.

D'une mer déchaînée avec vagues et remous, vous redevenez une mer d'huile.
C'est à ce moment la que dans un deuxième temps, la méditation proprement dite se vit réellement.
Une fois l'ordre et le calme rétablit en soi, l'état de méditation s'installe naturellement.
C'est un état de paix, le mot résume tout.


Au début, il y a tout un combat intérieur, des peurs, des contrariétés, des résistances à l'amour, des émotions non digérées. Puis au fil des méditations, ces états de tensions s'amenuisent. Lorsque vous méditez, observez simplement ce qui se joue en vous, sans jugement et sans réagir ni analyser ce qui vit en vous.
C'est juste être spectateur tout en vivant consciemment ce qui est. Si vous réagissez, cela va entraîner d'autres vagues de réactions. C'est sans fin.

La méditation conduit vraiment à se réconcilier avec soi-même et toutes les relations vécues. Cela peut s'accompagner, si nécessaire, de pratiques de guérison pour libérer ce qui empêche la vie en soi de circuler librement. La paix s'installe lorsqu'il n'y a plus de vagues émotionnelles et mentales.
Vous commencerez par ressentir des instants ou vous percevrez que vous n'avez besoin de rien d'autre. Tout est en vous, un sentiment de plénitude ou vous ressentez que vous n'avez plus besoin de sollicitations extérieures.


Puis au fil des méditations et de l'expérience, ces instants se répéteront de plus en plus souvent et de plus en plus longuement, jusqu'à ce qu'un jour votre vie devienne une méditation profonde quoique vous fassiez et quelque soit les instants.

Votre vie devient alors votre réalisation et toutes vos cellules sont imprégnées de cet état de paix et d'unité.

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Mis à jour : 31 mai 2015